La boîte à œufs de Pâques

Déco homade Pâques

Par Lila

Oyez, oyez, c’est le printemps ! C’est le printemps officiellement parlant : au niveau du calendrier, nous avons dépassé la date fatidique après laquelle les jours sont plus longs que les nuits (tant mieux pour notre taux de sérotonine et tant pis pour les nuits de plus de 10 h). Et c’est le printemps météorologiquement (ce mot n’existe pas !) parlant : il n’y à qu’à lever le nez pour s’apercevoir que les arbres se couvrent de jolies fleurettes et que la plupart de nos congénères ont relégué les doudounes au fond des armoires, leur préférant trench, caban et autres vestes plus légères (et plus esthétiques avouons-le).

Bref, qui dit printemps dit (entre-autre) 1er avril, Pâques et vacances scolaires… et premier tour des élections présidentielles, marathon de Paris et déclaration d’impôt sur le revenu, mais si vous le voulez bien, nous aborderons cela une prochaine fois. Comme je n’avais pas trop envie de poissons cette année (mais je changerai probablement d’avis le 31 mars au soir lorsque les kids me réclamerons des guirlandes de sardines pour décorer le salon), je me suis attelée en ce mercredi à une petite bidouille qui sera parfaite pour Pâques. Cela fait plusieurs semaines que j’ai de furieuses envies de plantes (d’ornement et aromatiques) que je réfrène en me disant que nous sommes encore trop peu avancé en saison. Alors, à l’approche d’avril, ni une, ni deux, voici un petit centre de table qui a le mérite 1/ d’être composé d’un peu de verdure 2/ d’être dans la plaque pour la fête de Pâques 3/ d’être simplissime et réalisable avec les enfants.

Comme nous partons en vacances d’ici une semaine (veinards que nous sommes), nous avons pensé cette mini-jardinière avec des végétaux susceptibles de tenir le coup d’ici Pâques… A notre retour et à l’approche de la date fatidique du passage du lapin/des poules/des cloches, nous compléterons avec des mini-succulentes et quelques œufs en chocolat.

Voici donc notre petite jardinière – boite à œufs

J’ai, temporairement vidé ma boîte à œufs en plastique -dont j’aime tant la couleur mint légèrement passée- de son contenu…

Nous avons ensuite simplement glané au jardin 2/3 végétaux : mousse, branche de pommier, petit fagot de brindilles…

 Et nous avons organisé le tout avec quelques figurines de saison…

Boite oeufs vintage

Et si vous cherchez une jolie boîte à œufs (au look so vintage) pour bricoler un joli centre de table / y présenter vos œufs en chocolat ou y ranger vos (vrais) œufs de poule, dépêchez-vous, il ne reste qu’un modèle disponible sur l’eshop !

boite-a-oeufs-plastique-vintage

 

Publicités

A mon chevet

Par Lila

Bouteille d’eau, crème pour les mains, pile de bouquins, tablette, somnifères, réveil hypra intelligent qui ne cessera pas de sonner tant que vous n’aurez pas mis le pied par terre ou autres accessoires… ça se bouscule sur nos tables de nuit et on pourrait presque affirmer : « dis-moi ce qu’il y a au chevet de ton lit, je te dirai qui tu es (où comment tu dors, ce qui revient presque au même…).

Lire la suite

Tambour battant

broderie

Par Lila

Il y a quelques semaines, Sia et moi nous sommes octroyées un petit week-end entre copines, en Picardie… Sans homme, ni enfant, ni veau, vache ou cochon… Juste toutes les deux pour prendre le temps de profiter, de se détendre et de visiter…

Et entre deux balades fort sympathiques, nous avons réussi l’exploit de découvrir une charmante zone industrielle et commerciale. Vous savez, l’une ces ZI coincées entre une nationale et une voie de chemin de fer désaffectée… composée d’un fastfood, d’une chaine de fringues à prix cassés et d’une supermarché hard discount…

Lire la suite

Un peu de douceur #2

Un peu de douceur

Adoussissant naturelPar Lila

A la maison, nous essayons de consommer bio, du moins autant que possible. Après des années à me nourrir quasi exclusivement de pizzas, pâtes et autres plats préparés (industriels et surgelés), j’ai eu comme une révélation, au moment ou j’ai appris que j’attendais Mister Preum’s. J’ai jeté l’aspartame à la poubelle et couru acheter des épinards. J’en ai préparé des kilos (ratés, fades, presque immangeables) que nous avons avalés stoïquement en se disant qu’à défaut d’être bon gustativement parlant, c’était au moins bon pour la santé (depuis, j’ai fait quelques progrès dans la préparation des légumes). Lire la suite