Entretien des tapis

Par Sia

Comme vous le savez, notre eshop Maisouestdoncornicar.com propose de nombreux produits vintage mais pas que…

MOEDOSi vous nous suivez, vous avez certainement vu que nous sélectionnons nos produits avec soin afin de vous proposer le meilleur. Si certains méritent une réflexion plus importantes, les tapis en font parti.

En effet, l’artisanat apporte une touche d’originalité à vos intérieurs mais il faut que ses imperfections n’entachent pas la qualité du produit. Voilà pourquoi nous choisissons nous-même les tapis que nous vous présentons.

Ces tapis sont fabriqués au Maroc et les femmes (bien souvent) qui les confectionnent font preuve d’un savoir-faire transmis de génération en génération.

Voilà plus de 40 ans que ces tapis ont investis les intérieurs occidentaux et que les plus grands designers s’arrachent les produits issus de l’artisanat berbère (Beni Ouarain, Boucherouite, Azilal, Kilim..).

Nos clientes nous demandent souvent comment prendre soin des tapis que nous proposons afin qu’ils puissent être présents le plus longtemps possible dans leurs intérieurs. Voici donc quelques tuyaux…

  • Tout d’abord, ne vous jetez pas, à la première miette qui tombe, sur votre aspirateur. En effet son utilisation doit être douce car les fibres de laine peuvent être arrachées facilement.
  • Préférez le retourner afin de faire tomber la poussière et les restes du goûter des petits (si vous avez le courage de les faire goûter au-dessus).
  • Tapez-le (délicatement hein) pour décoller les impuretés.
  • S’il est taché, utilisez un shampoing pour laine afin de le nettoyer. Le faire à la main vous permettra de porter plus de soin au tapis et d’éviter une fois encore d’abimer les fibres.
  • Nous vous conseillons de laver votre tapis à l’eau clair et de le laisser sécher à plat mais surtout pas en plein soleil : il pourrait jaunir.

Voilà donc quelques conseils qui, nous l’espérons, vous permettront de prendre soin de votre tapis et de préserver ses fibres.

Alors si vous êtes de ceux ou celles qui n’ont pas encore la chance de fouler un Beni Ouarain, nous vous invitons à vous rendre ici où vous les trouverez à des prix très raisonnables !

 

 

 

Publicités

DIY coquillages et crustacées

DIY vacances

Par Lila

 Si vous faites partis des derniers courageux, encore fidèles au poste mais néanmoins la tête déjà en vacances… Si vous êtes encore les doigts de pieds en éventail et que vous avez, par conséquent, quelques minutes pour nous lire… Ou si vous n’avez pas la chances de partir pour de  lointains horizons cet été… Bref, où que vous soyez, voici quelques bonnes raisons de mettre vos mains en activité et votre cerveau sur off…

Lire la suite

Mamie fait de la résistance

12-Badass-Granda

Par Sia

Si nous sommes de la même génération et que vous êtes, comme moi, une adepte de déco vintage, vous devez tout de même être perplexe à l’annonce de nouvelles tendances…

C’est ainsi que j’ai un froncé les sourcils quand j’ai entendu parlé pour la première fois du retour du macramé (et du tricot… et de la broderie… et du tissage… et du crochet… et des napperons… BREF).

Évidemment j’ai pensé aux bracelets brésiliens (toujours d’actualité d’ailleurs !) mais également aux gilets de mamie, aux sacs à main des 80′, aux suspensions pour pots de fleurs, aux ceintures agrémentées de coquillages…

Et puis en ouvrant mon placard, je me suis souvenu que j’avais un gilet très très sympa en macramé, que j’aime bien porter avec du jean, sans penser l’ombre d’un instant à celui de mamie !

En définitive je dirais que j’ai toujours le même a priori tout à fait paradoxal :

Je suis une adepte inconditionnelle des pièces d’antan, retro ou vintage (appelez-les comme vous voulez) mais quand je pense aux 80′ je me revois avec mes lunettes et mes tee-shirt Waïkiki et je suis prise entre nostalgie et bonheur de laisser (loinnnn) derrière moi un temps aujourd’hui révolu.

En y regardant de plus près, et bien que j’aime l’accumulation en déco, je pense que c’est l’association des lunettes ET du Waïkiki qui me fait tiquer. Parce qu’en définitive, si je l’avais encore sous la main, je le mettrais bien volontiers ce tee-shirt. Aujourd’hui je porte des lentilles !!!

La mode est donc intemporel (CQFD) et cet aperçu des tendances macramé le confirme.

Sources :  ici/ ici/ici/ ici/ ici

Je promets d’être moins sceptique à l’avenir ! Je suis pour le retour du tamagotchi (en même temps vu le succès de Pokémon Go je passerai pour une vieille conservatrice en étant contre… donc je m’adapte !) et tout autre bizarrerie d’antan. Cependant, pas sûre que je vois d’un bon oeil la revanche du wengé, des éventails XXL accrochés au dessus du lit (malgré la tendance Wall Hanging) ou du style asiat’.

Enfin… je dis cela maintenant 😉

Chaleur…

Par Sia

L’été sera chaud… et la rentrée aussi !

N’y voyez rien de déplacé nous parlons simplement déco !

En effet la rentrée promet d’être accueillante et chaleureuse.

Le retour au bercail sera cocooning :

Tea party entre amis, cheminée en fond, pillows en accumulation, bref, l’envie de se lover dans les bras de son amoureux(se) dès septembre, et ce, même si la météo reste clémente.

Lire la suite

Sélection déco, une terrasse kinfolk

Par Lila

Aujourd’hui, petit zoom sur l’un des derniers styles débarqués sur la décosphère, et qui a le vent en poupe : le kinfolk… Au-delà d’être une façon d’aménager son intérieur c’est avant tout un art de vivre. Le kinfolk symbolise à lui seul le retour aux vraies valeurs, à une certaine forme de simplicité et aux racines. C’est un attachement particulier à la famille, avec l’idée de (re)prendre le temps de profiter des siens. Mais c’est également la volonté de consommer moins et mieux : up cycling/récup, DIY, repas simple, sain, bio et/ou locavore… (oui, oui, tout ça à la fois !). Bref, il s’agit d’une tendance qui va bien au-delà du mobilier et des accessoires.

Lire la suite

Welcome on board

Par Sia

Le soleil pointe (presque) le bout de son nez. Alors évidement, si vous n’avez pas eu comme Lila la chance d’aller au bout du monde ces derniers jours, vous avez certainement logé vos sandales tout près des bottes, à l’entrée. Dans l’espoir de les chausser rapidement un jour.

Lire la suite