Ca va être ma fête

MamanForeverJPGPar Lila

Lettre ouverte à Mister Preum’s, Miss Deuz et Troizounette

Lire la suite

Publicités

Tropicool

palmier

Par Lila

Nous voici de retour après quelques jours de congés… Pour ma part, j’ai eu la chance de partir, avec toute ma petite famille, au Vietnam. Ce furent des vacances magnifiques et nous garderons longtemps, je crois, de merveilleux souvenirs de ce mois d’avril 2016. Le retour, hier, par 5° fut difficile et avouons le, un peu violent… le cœur et la tête encore là-bas, il faut cependant reprendre le chemin du boulot, et du quotidien. En attendant de trier les centaines de photos prises et de vous raconter notre voyage, voici une petite sélection shopping de circonstance : le look tropical à imprimé palmier, pour prolonger encore un peu les vacances.

Lire la suite

Bonne nuit les petits …

Par Sia

Je ne suis pas une fille Louboutin !

Quand on parle Louboutin, on fait référence aux escarpins qui ont fait sa renommée, plus qu’aux souliers plats !

Bon alors, dit comme ça on a l’impression que je souhaite affirmer ma différence, que je ne me souci pas des préoccupations bassement matérielles blablablabla…

Mouais, mais pas que, hein !

En vrai de vrai, je suis surtout une fille qui aime le confort ! J’ai déjà du mal à marcher à plat alors avec des escarpins vous imaginez le désastre ! Parce qu’il n’y a rien de pire qu’une nana en Louboutin qui perd l’équilibre !

Lire la suite

Bref, j’ai fait les soldes

Sia et moi avons une conception un peu différente de la période des soldes. De mon côté, je l’attends avec impatience, je trépigne, j’espère… Puis, quand arrive le moment tant attendu des ristournes et autres promotions, comme je suis une fille prévoyante mais peu organisée, j’ai déjà oublié ce dont j’avais besoin/envie… Et j’erre dans les magasins dans l’attente du déclic -qui se fera la plupart du temps sur une pièce de la nouvelle collection (non soldée donc). Sia, quant à elle, affirme volontiers ne pas donner beaucoup d’importance à cette frénésie commerciale. En ajoutant que lorsqu’elle a besoin de quelque chose, elle l’achète, peu importe le moment. Sauf que les contingences matérielles existent et que son mari ne comprenant pas forcément l’intérêt d’avoir 27 paires de chaussures (ce n’est pas moi qui le dit mais elle, ici par exemple), elle s’y colle donc aussi.

Lire la suite