Collab Petite Purpe x ORNICAR (concours)

Panier rangement

Bonjour, bonjour,

Oui, oui, nous l’admettons, les Récréations d’ORNICAR ont fait une petite longue pause. Des projets, des enfants, du boulot, bref la « vraie » vie nous a empêché, Sia et moi, d’être présentes ici autant que nous l’aurions souhaité !

Mais ne boudez, quand vous verrez ce que nous vous avons concocté pour notre come-back, je crois que vous serez comblé(e)s (oui, oui, rien que ça ).!

Comme vous le savez peut-être Petite Purpe, créatrice talentueuse de dreamcatchers poétiques (entre autre) est notre amie IRL. A l’occasion des grandes vacances et du début de l’été, nous vous avons donc préparé un concours dont le maître mot sera TROPICOOL…

A gagner donc : un panier en osier « Mais où est donc ORNICAR » customisé par Petite Purpre avec un mot doux en laine et un Dreamcatcher lumineux, modèle Shinning Star…

Vous vous voyez là, sur la terrasse à la nuit tombée, sirotant un petit mojito (ou lait chaud hein, on n’est pas sectaire), éclairé(e) par les lueurs du dreamcatcher qui se balance doucement dans la brise du soir, avec, à vos pieds le chouette cabas Tropicool dans lequel vous attend votre étole pour quand il fera un peu plus frais ?

Alors, elle est pas belle la vie ?

Modalités de participation :

Pour espérer gagner par tirage au sort ce joli lot estival, il vous suffit de vous abonner aux deux blogs lesrecreationsdornicar.com et danslejardindepetitepurpe.wordpress.com et de nous raconter en commentaire quels sont vos projets pour cet été.

(Psssttt : vous pouvez multiplier vos chances de gagner en participant également sur Instagram ici ou ici et sur Facebook ici ou ici).

Concours ouvert uniquement à la France métropolitaine. Fin du concours le 13 juillet 2017 à minuit. Il ne sera accepté qu’une seule participation par personne sur chaque réseau (Instagram, Facebook et blog). Comme chaque participation comptera pour 1, vous pouvez multiplier jusqu’à 5 fois vos chances de gagner !
Un seul gagnant sera tiré au sort et remportera l’attrape-rêves et le panier brodé, le nom du vainqueur sera communiqué le 16 juillet 2017 dans la soirée.

NB :  et si vous ne comptez pas (que) sur la chance pour vous faire plaisir, vous trouverez les dreamcatchers et autres merveilles de Petite Purpre ici et les paniers en osiers et plein de trésors vintage ORNICAR ici.

Publicités

When life gives you lemons, make lemonade

Pichet citronnade

Par Lila

Je sais que j’ai un peu (beaucoup) tendance à vous parler de météo en ce moment (heureusement pas en mode « y’à plus de saison ma pauv’ dame ! ») mais que voulez-vous, ce soleil printanier me donne de furieuses envies de me prélasser au soleil.

C’est d’ailleurs ce que j’ai fait le week-end dernier, après une balade matinale en brocante, direction ma chaise longue pour une bonne partie de l’après-midi. Les enfants jouaient dans le jardin et je les regardais de loin (enfin, de loin au sens figuré parce qu’avec mes 40 m2 maxi de pelouse, je ne pourrais affirmer que j’ai pu prendre suffisamment de distance pour ménager mes tympans fatigués) en faisant… rien, ou presque.

L’une des choses que j’apprécie particulièrement lorsque le soleil (re)pointe le bout de son nez -outre me détendre au soleil, marcher pieds nus dans l’herbe, faire cuire le repas au barbec’- c’est siroter des petites boissons homemade, servies dans un joli pichet, qui me rappelle (look estival et un tantinet retro oblige) les gouters gourmands à la campagne, chez mes grands-parents. Du Soleil, un coin petit coin de verdure, une chilienne, une boisson rafraichissante plutôt saine et des enfants qui se roulent dans l’herbe, si ce n’est pas le bonheur, ça y ressemble pas mal !

Citronnade

Voici donc notre petite recette de citronnade maison :

Ingrédients : 2 citrons, une orange, 2 litres d’eau et 50 g de sucre roux non raffiné.

Après avoir fait bouillir l’eau, y plonger les citron coupés en rondelles pas trop épaisses et y verser le sucre. Remuer bien et laisser infuser. Une fois le mélange refroidi, retirer les rondelles de citrons et ajouter le jus de l’orange préalablement pressée. Si vous aimez la pulpe, vous pouvez presser les rondelles de citrons restantes.

Testé et approuvé par Troizounette !

Pichet limonade vintage

Et si vous êtes à la recherche de jolis pichets aux motifs estivaux ET vintage, n’hésitez pas à aller faire un tour sur l’eshop !

 

 

Sex, drug and flowers

Par Sia

Vendredi après-midi mon Nhomme et moi avons expédié BB 1 et BB 2 pour prendre la route pour Amsterdam !

Le ciel était avec nous ce week-end car le soleil nous a suivi pendant ces 2 jours de flâneries.

C’était une première pour moi. Nous avons passé un très chouette moment et nos pieds s’en souviendront. Fleurs, canaux, coffeeshops, sex-shops, vélos, souvenirs kitchissimes, musées, spectacles de rue, fromage…

Voici un aperçu de notre balade en amoureux…

Tout était presque réuni pour un moment parfait, excepté le Quartier Rouge. Pour celles et ceux qui ne le connaissent pas, il tient sa célébrité à ce qu’il présente des prostituées en vitrine, aguichant le badaud pour des relations tarifées. La prostitution est un exercice terrible (si j’ose dire) mais comme on le dit souvent, c’est également le plus vieux métier du monde. J’ai déjà du mal à accepter l’idée de voir des animaux de compagnies qu’on présente derrière des vitrines dans les magasins pour les vendre aux passants alors imaginez ce que des femmes et des transsexuels derrières des vitrines peuvent provoquer chez moi. La nausée, comme dirait Sartre ! Une belle et grosse gerbouille !

Le Quartier Rouge est le plus vieux quartier d’Amsterdam et il semble que les mentalités n’aient effectivement pas beaucoup évoluées dans ces ruelles. Présenter des femmes comme des produits de consommation me semble assez primitif… Sauf pour Dove et ses copains qui jugent nécessaire de mettre une femme à oilpé pour vendre des gels douches au cas où leurs clients seraient trop idiots et se laveraient habillés…

Bref vous l’aurez compris, j’ai adoré Amsterdam et détesté le Quartier Rouge dont vous n’aurez ici aucune photo !

La boîte à œufs de Pâques

Déco homade Pâques

Par Lila

Oyez, oyez, c’est le printemps ! C’est le printemps officiellement parlant : au niveau du calendrier, nous avons dépassé la date fatidique après laquelle les jours sont plus longs que les nuits (tant mieux pour notre taux de sérotonine et tant pis pour les nuits de plus de 10 h). Et c’est le printemps météorologiquement (ce mot n’existe pas !) parlant : il n’y à qu’à lever le nez pour s’apercevoir que les arbres se couvrent de jolies fleurettes et que la plupart de nos congénères ont relégué les doudounes au fond des armoires, leur préférant trench, caban et autres vestes plus légères (et plus esthétiques avouons-le).

Bref, qui dit printemps dit (entre-autre) 1er avril, Pâques et vacances scolaires… et premier tour des élections présidentielles, marathon de Paris et déclaration d’impôt sur le revenu, mais si vous le voulez bien, nous aborderons cela une prochaine fois. Comme je n’avais pas trop envie de poissons cette année (mais je changerai probablement d’avis le 31 mars au soir lorsque les kids me réclamerons des guirlandes de sardines pour décorer le salon), je me suis attelée en ce mercredi à une petite bidouille qui sera parfaite pour Pâques. Cela fait plusieurs semaines que j’ai de furieuses envies de plantes (d’ornement et aromatiques) que je réfrène en me disant que nous sommes encore trop peu avancé en saison. Alors, à l’approche d’avril, ni une, ni deux, voici un petit centre de table qui a le mérite 1/ d’être composé d’un peu de verdure 2/ d’être dans la plaque pour la fête de Pâques 3/ d’être simplissime et réalisable avec les enfants.

Comme nous partons en vacances d’ici une semaine (veinards que nous sommes), nous avons pensé cette mini-jardinière avec des végétaux susceptibles de tenir le coup d’ici Pâques… A notre retour et à l’approche de la date fatidique du passage du lapin/des poules/des cloches, nous compléterons avec des mini-succulentes et quelques œufs en chocolat.

Voici donc notre petite jardinière – boite à œufs

J’ai, temporairement vidé ma boîte à œufs en plastique -dont j’aime tant la couleur mint légèrement passée- de son contenu…

Nous avons ensuite simplement glané au jardin 2/3 végétaux : mousse, branche de pommier, petit fagot de brindilles…

 Et nous avons organisé le tout avec quelques figurines de saison…

Boite oeufs vintage

Et si vous cherchez une jolie boîte à œufs (au look so vintage) pour bricoler un joli centre de table / y présenter vos œufs en chocolat ou y ranger vos (vrais) œufs de poule, dépêchez-vous, il ne reste qu’un modèle disponible sur l’eshop !

boite-a-oeufs-plastique-vintage

 

Entretien des tapis

Par Sia

Comme vous le savez, notre eshop Maisouestdoncornicar.com propose de nombreux produits vintage mais pas que…

MOEDOSi vous nous suivez, vous avez certainement vu que nous sélectionnons nos produits avec soin afin de vous proposer le meilleur. Si certains méritent une réflexion plus importantes, les tapis en font parti.

En effet, l’artisanat apporte une touche d’originalité à vos intérieurs mais il faut que ses imperfections n’entachent pas la qualité du produit. Voilà pourquoi nous choisissons nous-même les tapis que nous vous présentons.

Ces tapis sont fabriqués au Maroc et les femmes (bien souvent) qui les confectionnent font preuve d’un savoir-faire transmis de génération en génération.

Voilà plus de 40 ans que ces tapis ont investis les intérieurs occidentaux et que les plus grands designers s’arrachent les produits issus de l’artisanat berbère (Beni Ouarain, Boucherouite, Azilal, Kilim..).

Nos clientes nous demandent souvent comment prendre soin des tapis que nous proposons afin qu’ils puissent être présents le plus longtemps possible dans leurs intérieurs. Voici donc quelques tuyaux…

  • Tout d’abord, ne vous jetez pas, à la première miette qui tombe, sur votre aspirateur. En effet son utilisation doit être douce car les fibres de laine peuvent être arrachées facilement.
  • Préférez le retourner afin de faire tomber la poussière et les restes du goûter des petits (si vous avez le courage de les faire goûter au-dessus).
  • Tapez-le (délicatement hein) pour décoller les impuretés.
  • S’il est taché, utilisez un shampoing pour laine afin de le nettoyer. Le faire à la main vous permettra de porter plus de soin au tapis et d’éviter une fois encore d’abimer les fibres.
  • Nous vous conseillons de laver votre tapis à l’eau clair et de le laisser sécher à plat mais surtout pas en plein soleil : il pourrait jaunir.

Voilà donc quelques conseils qui, nous l’espérons, vous permettront de prendre soin de votre tapis et de préserver ses fibres.

Alors si vous êtes de ceux ou celles qui n’ont pas encore la chance de fouler un Beni Ouarain, nous vous invitons à vous rendre ici où vous les trouverez à des prix très raisonnables !

 

 

 

Bonne fête Patrick

 

Drapeau_de_la_République_dIrlande

Par Lila

Je ne sais pas si vous avez prévu ce soir de sortir vous abreuver de bière sur fond de musique celtique jusqu’à ce que mort s’en suive… Mais ce qui est sûr, c’est que vous n’êtes probablement pas sans ignorer qu’aujourd’hui, nos voisins Irlandais célèbre l’une des fêtes fondatrices de leur pays. La Saint Patrick rend, au départ, hommage à l’ecclésiastique qui a évangélisé en pays au Ve siècle. D’après la légende, en utilisant un trèfle pour expliquer le principe de la trinité.

Lire la suite

Du côté de chez Merlin

Maison granit

Par Lila

Il y a un petit mois, pendant les vacances de février, nous sommes partis quelques jours en Bretagne, du côté du Golfe du Morbihan, dans un joli hameau non loin de Vannes… Nous y avions déjà séjourné il y a plus d’un an et avions à l’époque visité la ville fortifiée et la plage du Crouesty… Cette année, nous avons découvert l’Ile-aux-Moines et la forêt de Brocéliande…

Lire la suite