A mon chevet

Par Lila

Bouteille d’eau, crème pour les mains, pile de bouquins, tablette, somnifères, réveil hypra intelligent qui ne cessera pas de sonner tant que vous n’aurez pas mis le pied par terre ou autres accessoires… ça se bouscule sur nos tables de nuit et on pourrait presque affirmer : « dis-moi ce qu’il y a au chevet de ton lit, je te dirai qui tu es (où comment tu dors, ce qui revient presque au même…).

Quelle que soit la configuration de notre espace sommeil, le petit meuble qui nous permet d’avoir tout le nécessaire sous la main, une fois tranquillement allongé au plum’, a son importance. Épuré chez les uns (une loupiote, une horloge et basta) ou surchargé chez les autres (cf. la liste non exhaustive ci-dessus), ce n’est jamais simple d’allier l’utile à l’agréable.

De mon côté, j’adore les tables de chevet… A la maison, elles vont du légendaire marche-pied Bekvam de chez Ikea (10,99 € pour mémoire), passé au brou de noix, dans la chambre de Mister Preum’s au joli meuble pieds aiguilles des années 60 dans l’antre de Troizounette… A l’étage des parents, nous avons un joli chevet massif de famille (dont j’ai seulement changé les poignées) à droite et une vielle malle en (faux) cuir à gauche.

Bref, comme souvent en termes de déco, j’aime l’éclectisme et le mélange des genres. Et le grand avantage du chevet, c’est d’apporter un certain style à la chambre, sans pour cela que l’on soit obligé de débourser 1 000 € (ou d’avoir un bac + 12 en bricolage). Petit tour d’horizon de jolies inspirations façon up’ cycling.

Avec une vieille caisse de bois

Vous pourrez y ajouter des roulettes, des pieds ou des étagères, mais simplement posée à même le sol pour les plus feignasses moins manuelles, ça marche aussi !

Sources : ici / ici / ici

Avec de jolies valises

L’avantage des malles, c’est qu’elles permettent de planquer tout ce qui « pollue » visuellement -d’habitude- les alentours du lit. Suivant les coloris et styles choisis, à vous l’ambiance rétro, vintage ou indus…

Sources : ici / ici / ici  / ici

Avec une chaise

Quand on voue, comme Sia et moi, une véritable passion aux chaises, en caser une à côté du lit reste une formidable façon de la détourner (le dossier servira accessoirement de valet…).

Sources : ici / ici  / ici / ici

Avec n’importe quel objet

Si vous n’avez pas le courage de vous séparer d’un joli buffet, de votre tambour de machine à laver ou d’un rondin de bois, pas de souci, ils feront tout aussi bien l’affaire en guise de chevet… Finalement n’importe quel support disposant d’un petit espace vous permettant d’y poser vos essentiels de la nuit se transformera en table de nuit originale…

Sources : ici / ici  / ici  / ici / ici 

Sur ce, je vous souhaite une bonne nuit 🙂

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s