Mouton mais pas trop

semelle-personnaliseejpg

Par Lila

Si vous êtes un minimum connectée, que vous levez le nez en marchant dans la rue et/ou que vous êtes un tout petit peu coquette… vous n’échappez pas aux tendances mode qui se suivent et se ressemblent (plus ou moins).

Vous n’avez évidement pas pu ignorer le retour en fanfare de la célébrissime Stan Smith, il y a plusieurs saisons de cela (alors détrônée ou non par la Superstar / la Gazelle / les New Balance ?). De la même façon, vous avez probablement observé voire participé à la ronde des sacs à main : le cabas pailleté de Vanessa Bruno (oui, il y a biiieennn longtemps déjà) puis le 24H de Darel, puis l’engouement pour Nat & Nin… Et la marinière, on en parle de la marinière ? Ce basique qui fait son come-back tous les 6 mois environ (mais toujours avec un petit détail qui change tout et qui fait passer votre modèle de l’an dernier pour une antiquité). Et puis il y a eu les sweats Emoi Emoi « Maman Poule » vs « Maman Cool », les Minnetonka… Bref, la liste est longue comme une journée en survet’ et je vous en fais grâce.

Du coup, à voir se multiplier tout autour de nous -en bas de la maison comme sur nos écrans- telle paire de chaussures ou tel sac à main, érigé en must have de la saison, on ne sait plus si l’on se précipite dessus parce que ça nous plaît ou simplement parce qu’il faut parfois se « couler » dans le moule. Afficher les mêmes accessoires que sa voisine de bus nous donne le sentiment d’être au cœur de la tendance ou de faire partie d’une « tribu ». Et parfois, revêtir l’uniforme du moment nous permettra de passer plus ou moins inaperçue (c’est selon). Bref, porter ce qu’il faut porter, c’est confortable et rassurant.

Sauf qu’à ce petit jeu, on peut vite avoir l’impression de sortir éternelle perdante, tant cette course est sans fin. Déjà, soyons honnête, suivre un minimum la mode, même si l’on est débrouillarde et adaptable, demande un budget conséquent ! Et puis, si nous ne détestons pas avoir le sentiment d’être une modeuse hyper pointue, nous avons aussi, il me semble, l’envie d’avoir notre propre touche, un style qui n’appartient qu’à nous… Bref, ce petit « je ne sais quoi » qui nous démarque du troupeau.

Du coup, pour ne pas se planter et surtout pour se faire plaisir avec l’accessoire incontournable / le basique intemporel, mais avec son petit supplément d’âme, voici une sélection de pièces personnalisables. Coloris, matières, accessoires, formes… c’est presque du sur-mesure !

Sur Esty, Be Poppy vous propose un tutu quasiment sur-mesure : vous choisissez la longueur, la taille, le coloris (parmi 26 disponibles) voire la couleur de la ceinture de satin et de la fleur en tissu.

Toujours sur Etsy, vous pouvez faire broder votre tish (et même votre petite culotte si ça vous chante), chez Silodam, ne reste plus qu’à choisir le bon mot, celui que vous afficherez fièrement.

Pour changer de l’éternel modèle blanc et vert, vous pouvez créer vos propres Stan Smith sur le site d’Adidas, ça marche aussi pour les Superstar, pour les Gazelle (comme ici) et pour un tas d’autres modèles (lacets, œillets, logo, matière, couleur des bandes, de la tige… le plus dur sera de se décider).

Même procédé chez Longchamp qui vous permet de personnaliser le fameux pliage en version cuir ou tissu, couleur, longueur d’anses, bouclerie ou doublure, vous avez même la possibilité d’afficher 3 lettres, 4 chiffres ou un smiley.

Du côté de chez Pandora également, vous avez la possibilité de créer le bijou de vos rêves… cuir, bois, céramique, verre, or ou argent, on combine les charms à l’infini. A noter que vous pouvez aussi soumettre une feuille de style aux designers de la maison, abstrait ou figuratif, inspiré de photo ou d’atmosphère, bracelet ou collier, vous aurez peut-être la surprise de voir votre création au catalogue 2018 (sachez quand même qu’il n’y a rien à gagner et que vous abandonnez tous vos droits à la marque).

Enfin, chez Jollia, on sélectionne un modèle de sautoir, une typo et on fait graver le texte de son choix : le prénom de vos loulous ou la mention « peste », c’est à vous de voir !

Et voici pour le shopping personnalisé. Clairement, je me suis plutôt amusé à créer ces modèles, notamment chez Adidas et Longchamp, grâce à l’outil de prévisualisation. Certes, ces pièces ont un coût certain, mais en choisissant la taille, la forme et le coloris de votre choix, gageons que vous vous lasserez moins vite de votre acquisition (et qu’elle ne sera pas exactement la copie conforme de celle qu’arborent vos collègues de bureau). Et si vous voulez vraiment une pièce unique à moindre coût, n’hésitez pas à personnaliser votre tote bag comme ici, pourquoi pas avec le printable proposé !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s