DIY : un tote bag personnalisé (et son carnet)

personnaliser-un-tote-bagPar Lila

J’espère que vous avez passé de jolies fêtes et que vous avez pu profiter de vos proches dans la douceur et la joie. En ce lundi 26 décembre, Noël n’est peut-être d’ailleurs pas terminé pour tout le monde. Famille recomposée, proches qui vivent loin, copains à gâter, les occasions ne manquent pas de prolonger un peu Noël. Sans parler du réveillon du boulot…

Je ne sais pas quelle est votre profession mais au bureau, nous organisons chaque année un Noël avec cadeaux « surprises ». Le principe est simple : on tire au sort le nom d’un collègue à qui l’on devra offrir un petit présent, sans dépasser un budget fixé (ici 8 euros). J’aime bien cette tradition qui permet parfois de découvrir davantage des personnes avec qui l’on n’a pas l’occasion de travailler au quotidien. Il faut alors enquêter discrètement sur les goûts et hobbies dudit collègue afin de trouver la petite bricole qui fera mouche (bien sûr, en fonction de comment ça se passe avec votre boss, ce sera plus ou moins confortable de tomber sur son nom).

Cette année, j’ai tiré au sort le nom d’une collègue que je connais plutôt bien, c’est simple, lorsque j’ai lu son nom sur le petit papier, j’ai aussitôt su ce que je voulais lui offrir : un accessoire (mug, sac, trousse) orné de la phrase « c’est trop chou »… rapport à la sur-utilisation qu’elle fait de cette phrase. Sauf que le problème, lorsque l’on a une idée très claire de ce que l’on cherche (et pas un budget extensible), c’est qu’il est finalement hyper difficile de la dénicher. J’ai eu beau arpenter les allées du centre commercial et les sites de e-commerce, impossible de trouver mon bonheur. Après un petit tour chez Muji et l’achat d’un tote bag vierge et d’un carnet A5 pour quelques euros, j’ai donc décidé de réaliser moi même le cadeau.

Voici donc un petit pas à pas hyper simple pour personnaliser un tote bag et un carnet.

En plus des accessoires que vous souhaitez pimper, vous aurez besoin d’un feutre textile (pour les trousse, sac, torchon…) ou d’un Posca (impec pour la céramique, le bois…), à noter que pour le carton ou papier épais, un simple feutre basique peut faire l’affaire. Vous vous servirez éventuellement d’une feuille de papier sulfurisé (ou de calque), voire d’une light box (si si).

Si, comme moi, vous ne vous sentez pas d’attaquer directement la personnalisation et que vous avez besoin d’un exemple, préparez votre fichier sur l’ordi et imprimez au format requis (pas grave si le visuel est un peu pixelisé, vous avez juste besoin des contours). Préparez votre gabarit quitte à découper, plier, scotcher pour que ça se positionne correctement dans le tote bag.

N’hésitez pas à fixer votre modèle à l’aide de scotch ou d’épingles afin qu’il ne bouge pas. C’est maintenant que la light box fait éventuellement son entrée en piste : si le tissu de votre accessoire est un peu épais et que vous avez du mal à décalquer, glissez la light box en dessous ! Alors certes, les encoches permettant l’accrochage des lettres sont un tantinet gênantes, mais la lumière de la box vous permettra au moins d’avoir une meilleure visibilité des contours !

Il ne vous reste plus qu’à décalquer le motif puis le colorier comme il vous convient et tadam :

tote-bag-cest-trop-chou

Pour le carnet, l’opération sera un peu différente : il faut imprimer le modèle à l’envers (en miroir). Décalquez-le ensuite sur la feuille de papier sulfurisé avec un crayon à papier. Retournez la feuille de claque, positionnez-la comme il faut et transférez le motif sur la couverture en crayonnant bien fort (toujours au crayon à papier).

NB : un grand merci à Mister Preum’s de m’avoir rappelé les rudiments du calque alors que j’essayais désespérément la manœuvre en marouflant (Valérie Damidot sort de ce corps) à l’aide d’une carte de crédit (ça ne fonctionne pas sur les surfaces vernies, pelliculées…).

Le transfert sera peut-être léger, mais suffisant pour vous guider dans la personnalisation de votre carnet.

Vous n’avez plus qu’à suivre le motif en redessinant les lettres et tadam (bis) :

carnet-cest-trop-chou

Et voilà comment on obtient hyper facilement un joli petit cadeau personnalisé.

diy-tote-bag

Et vous, vous offrez des cadeaux à vos collègues ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s