La soupe du dimanche

soupe-butternut-curryPar Lila

Poulet rôti/pommes de terre le samedi en rentrant du marché, brunch du dimanche midi, vendredi poisson ou raviolis du mardi soir, toutes les familles ont leurs petites habitudes culinaires.

Sans parler du combo foie gras/dinde/bûche de Noël, de la raclette pendant les vacances au ski ou du barbecue entre potes chaque 1er week-end de mai…

J’aime ces traditions alimentaires, d’une part parce qu’elles créent une routine parfois reposante dans un quotidien chargé mais aussi parce qu’elles permettent de se concocter de jolis souvenirs : je me souviens, avec tendresse et gourmandise, des mercredis crêpes chez ma grand-mère, lorsque j’étais petite.

A la maison, la routine culinaire, c’est la soupe du dimanche soir. Pour le plus grand bonheur des filles (et au grand désespoir de Mister Preum’s), dès les premiers frimas venus, chaque fin de week-end, sauf imprévu, on mouline des légumes !

J’aime cette routine car elle me permet d’avoir le sentiment de contrebalancer un week-end parfois rock n’ roll en terme d’équilibre alimentaire et parce qu’une fois par semaine au moins, je n’ai pas besoin de me triturer les méninges à la recherche d’inspiration pour le repas.

Sauf que si j’aime cette habitude, je suis moyennement fan de la même recette répétée en boucle de façon hebdomadaire. Potimarron/crème ou panais/miel en automne,  poireaux/pommes de terre en hiver et velouté pommes terre/oseille ou fanes de radis au printemps (au grand desespoir de Mister Preum’s bis, qui, après en avoir soupé tout l’hiver, se pense débarrassé des moulinés aux premiers rayons du soleil) est venue s’ajouter une nouvelle recette… Totalement de saison, simple et rapide : la voici…

Pour réaliser cette soupe de courge butternut au curry, vous aurez besoin :

  • d’une courge butternut
  • de curry (une cuillère à soupe environ)
  • de crème fraiche
  • d’huile d’olive
  • d’oignons (ici 5 oignons sauciers, mais tous fonctionnent)
  • de thym
  • de quelques noisettes
  • d’un bouillon de légumes
  • et de sel/poivre (à votre convenance)

Pour commencer, pelez la courge, évidez-la et détaillez-la en morceaux (je conserve les pépins après les avoir soigneusement lavés, séchés et déshydratés au four. Légèrement grillés, ils pourrons servir d’accompagnement à une prochaine soupe ou salés, d’amuses-bouches apéro).

Faites revenir les oignons et le thym dans de l’huile d’olive chaude. Puis versez-y les morceaux de courge, de l’eau à niveau, le bouillon de légume et une cuillère à soupe de curry. Laissez cuire et vingtaine de minutes. Dès que les morceaux de courge sont moelleux, ôtez, si besoin, l’excédent d’eau, moulinez et ajoutez deux bonnes cuillères à soupe de crème fraiche. A noter que la courge butternut se marie très bien aussi avec le lait de coco… Les enfants n’étant pas très fan du sucré/salé, nous restons ici sur la traditionnelle crème.

Il ne vous reste plus qu’à assaisonner à votre convenance et concasser quelques noisettes dont vous parsèmerez la soupe au moment de servir. Mieux que le casse-noisettes, le rouleau à pâtisserie est l’instrument parfait pour piler sans effort noisettes, noix (ou même pralines rouges pour les cookies par exemple).

recette-soupe-butternut

Et voici une recette simple et bonne, parfaite en petites verrines dans le cadre d’une entrée ou d’un apéro dinatoire, ou pour un plat complet -en y ajoutant quelques pommes de terre.

Et vous, c’est quoi votre tradition culinaire familiale ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s