Tambour battant

broderie

Par Lila

Il y a quelques semaines, Sia et moi nous sommes octroyées un petit week-end entre copines, en Picardie… Sans homme, ni enfant, ni veau, vache ou cochon… Juste toutes les deux pour prendre le temps de profiter, de se détendre et de visiter…

Et entre deux balades fort sympathiques, nous avons réussi l’exploit de découvrir une charmante zone industrielle et commerciale. Vous savez, l’une ces ZI coincées entre une nationale et une voie de chemin de fer désaffectée… composée d’un fastfood, d’une chaine de fringues à prix cassés et d’une supermarché hard discount…

Alors, vous vous  demandez probablement comment nous avons atterries là-bas ? Et bien parce qu’il y avait un Noz pardi ! Et oui, à force de voir défiler sur Instagram des clichés des merveilles dégotées là-bas, nous avons fait un petit détour pour découvrir l’enseigne qui n’existe pas (encore) de notre côté de la banlieue parisienne !

Nous sommes ressorties avec quelques bricoles, évidemment, même si nous n’avons pas été plus conquises que cela. Mais parmi ces broutilles, nous avons chacune craqué sur un petit kit de broderie. Non contentes d’avoir déjà 10 000 en cours en tout genre (tricots, couture, pompons, tricotins et autre) on s’est dit qu’on allait aussi se mettre à broder…

A notre retour, je suis donc partie à la recherche d’inspirations pour créer un joli motif (accessible à une débutante) pour mon futur ouvrage… Et j’ai réellement découvert de vraies bijoux… Au-delà de la simple broderie, il y a mille jolies façons de détourner le tambour. Vous savez, ce cercle de bois qui, au départ, servait simplement à bien tendre le tissu… Désormais, il dépasse son usage utilitaire et il s’expose, valorisant son contenu…

Pour commencer, voici l’utilisation la plus classique : on accroche au mur sa broderie telle quelle, avec le tambour… Voici quelques créations canon…

Sources : ici / ici / ici / ici – J’aime particulièrement le travail de Recherche Moustache (qui est par ailleurs une très sympathique IGette) et que vous pouvez retrouver : ici

Pour utiliser ses chutes de tissus, ou pour se faire plaisir avec le motif de ses rêves en n’achetant qu’un petit coupon, le tambour met en valeur n’importe quelle étoffe. Accumulation, camaïeux  et patchwork sont du meilleur effet.

Sources : ici / ici  / ici

Dans la même veine que l’encadrement de jolis tissus, mais avec quelques ajouts de pinces à linge ou d’épingles, on se bricole un ou des pense-bêtes. Carrément joli au dessus du bureau.

Sources : ici / ici / ici

Le tambour en bois, idéalement un tantinet patiné est aussi une très bonne base pour les dreamcatchers, et parfait pour une ambiance boho.

Sources : ici / ici  – Et retrouvez les joies créations de notre amie Petite Purpe : ici

Il y a encore mille autres inspirations : mobiles, encadrement de cartes anciennes, supports de plante… Je vous montrerai ça si vous ça vous intéresse. Alors, même celles qui ne savent pas broder n’ont plus d’excuse pour ne pas se mettre à jouer du tambour…

Publicités

2 réflexions sur “Tambour battant

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s