Alors, Eu-Rose ?

Par Sia

Bon, il semble qu’il y ait des événements qu’on ne puisse pas éviter…

Mon Nhomme joue au foot depuis tout petit et lorsqu’on s’est rencontré, il voulait même que j’assiste aux matchs qu’il disputait le week-end. Vous vous doutez bien que j’étais très enthousiaste, la première année… Et puis…

Nous partageons beaucoup de choses (les enfants par exemple – nous en avons 2 soit 1 chacun et pas toujours le même !) et surtout l’idée que nous avons tous les deux besoin d’activités extra-scolaires « extra-familiales ».

C’est ainsi qu’il continue à jouer au foot.

Les jours d’entrainements changent avec l’âge et il est passé chez les vétérans il y a quelques années (peu !) ce qui nous a bien fait rire ! Comme dit l’adage : »on ne peut pas être et avoir été ! ».

Toujours est-il qu’il y a toujours eu du foot à la télé, à la radio (quand nous étions à l’étranger) et j’ai même très occasionnellement assisté à des matchs au Parc des Princes. Bien évidement le tout sans fanions ni moquette sur le volant !

Et puis comme je vous l’ai dit nous avons des enfants, 2… garçons. Je ne suis pas pour la théorie du genre mais… ils jouent tous les 2 au foot.

Bizarrement, j’ai un peu plus d’entrain à aller me cailler les samedis d’hivers pour aller voir BB 1 mettre une raclée à l’équipe adverse (ou le contraire hein…), nos sorties au parc sont toujours accompagnées d’1 voire 2 ballons ronds et je sais même faire quelques jongles ! Le tout pour toujours faire partie de la Team. Je me demande d’ailleurs jusqu’où serait allé mon Nhomme si nous avions eu des filles…

J’accepte donc les contraintes de représenter le sexe « faible » (parce que minoritaire, entendons nous bien) car je sais aussi que mon caquet est tellement grand ouvert que mon espace d’expression est largement proportionnel à la place prise par mes trois camarades de vie réunis.

Je le vis bien jusqu’à ce que le 10 juin…

Alors que j’arrive en retard au resto (quelle idée de se donner RDV à 20h !) où je dois retrouver mes amiEs, je les vois échanger sur leurs forfais respectifs afin de savoir laquelle pourra prendre le relais si l’accès de l’une s’arrête.

Oui, il semble qu’en arrivant à 21h (je sais, ça commence à fait un gros retard, 1 heure !), j’avais raté le coup d’envoi France- Roumanie !

Elles étaient toutes là, jolies comme des coeurs (certaines plus que d’autres nianianian…), pimpillées, maquillées, parfumées mais surtout préoccupées par le sort de la France (à prononcer la main sur le coeur).

Nous voilà donc à dîner sur fond de « plat du pied », « hors-jeu » et autre « feinte de frappe » !

Evidement, en cas de doute sur un élément essentiel du match, le serveur nous relayait volontiers l’information. Une sorte de complicité s’était créée dans un esprit de franche camaraderie, dont je me fichait royalement.

Rien à faire de savoir qui marquait, quand et comment. Pour moi l’important était que le chocolat des profiteroles soit servi chaud !

J’ai donc compris, ce soir-là, que je n’y échapperait pas !

Ce dimanche j’ai donc échangé quelques balles avec ma Team en préparation du Suisse – France !

Allez les bleus !

euro2016

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s