Les pieds dans l’eau…

Par Sia

Il y a quelques mois l’oncle et la tante de mon Nhomme m’ont fait l’honneur de me demander d’organiser leur mariage.

Tout était prêt, je m’y suis même prise en avance, contrairement à mes habitudes (et Lila peut en témoigner…).

La salle était située à un endroit idéal, en bord de Seine.

Et si vous ne vivez pas dans un grotte, vous savez que cet emplacement a eu, les semaines passées, l’immense inconvénient de son avantage.

Les bords de Seine sont paradisiaques si la Seine ne les dépasse pas !

Malheureusement cela n’a pas été le cas. Ainsi, à J-2, alors que je participais à une réunion que je ne pouvais pas quitter, je suis assailli d’appels auxquels je ne peux pas répondre. Voilà donc ce qui suit :

FullSizeRender-20

Horreur, malheur…

Règle numéro 1 : lorsqu’une catastrophe apocalyptique a lieu (on relativisera ensuite !) ne rien laisser paraître aux futurs époux.

Règle numéro 2 : Appeler Lila (je vous donnerai évidement son numéro personnel en MP si vous le souhaitez).

Qui aura le sang froid nécessaire au pragmatisme indispensable dans de telles circonstances :

FullSizeRender-19

Car en définitive, quand moi je pense à la décoration, les mariés pensent eux à caser 100 invités ailleurs que dans leur salon.. Effectivement on verra où mettre les dreamcatchers plus tard !

Après 15 séances d’abdo-fessiers (à force de cavalcades), 300 serrages de paluches et 12 000 bises claquées aux adjoints au maire et autres charmants membres d’associations diverses (très sympas au demeurant), une salle nous a très gentiment été confiée le temps du week-end.

Enfin, une salle… un réfectoire de centre aéré plutôt !

Alors ne faisons pas les difficiles, surtout lorsqu’on a un traiteur qui cherche où poser ses verres et un DJ où mettre la sono !

Ainsi, à J-1, le principal problème (qui, soit dit en passant, n’en était pas un 3 jours avant) a été résolu !

Ce fut donc un soulagement… partiel puisque la future Madame K n’avait toujours pas fait le deuil de la féérie du lieu initialement prévu.

Il faut dire que depuis près de 10 ans un destockage a dû être fait du côté des fournisseurs de peinture sur les bidons de 20 litres couleur « saumon » puisque c’est bien souvent la couleur qu’on retrouve dans les collectivités.

Et là, je vous le donne en mille… Nous y étions !

Nous avons donc travaillé à rendre cet endroit moins impersonnel en y mettant des voilages, des affiches.

La déco de table prévue pour des tables rondes et plus petite a tout de même fait son effet avec des rubans souvenirs, des menus et cierges étincelants et les bougies préparées pour l’occasion.

Le fleuriste nous a prêté des plantes pour égayer le tout.

Je n’ai malheureusement pas beaucoup de photos car nous avons été très pris par le temps, pour les raisons que j’évoquais. Mais voici quelques rescapées…

 

J’avais imaginé que tout serait bien plus joli mais les circonstances n’ont pas été des plus favorables.

Cependant la soirée était très heureuse, tout le monde a vraiment passé du bon temps et j’ai reçu quelques jours plus tard…

FullSizeRender-21

 

Alors je pense que la magie a tout de même opéré !

 

Publicités

4 réflexions sur “Les pieds dans l’eau…

    • Merci ! Poser la question est très sympa ! Non pas vraiment même si j’ai eu beaucoup de plaisir/stress à faire ça et comme le boulot te procure souvent les deux…
      En tout cas je sais qu’on est un peu comme les chats alors peut-être que dans une prochaine vie !
      Des bises
      Sia

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s