DIY : ma jardinière potagère récup.

Jardinière récup

Par Lila

Sia se moque parfois de moi en disant que je suis une fille de la campagne parce que je connais le nom de quelques fleurs et quelques arbres (très peu au demeurant mais peut-être un peu plus que certaines citadines) et j’assume cela avec plaisir…

Car oui, (comme beaucoup) j’aime les plantes. Les plantes d’intérieur, les plantes d’extérieur, les fleurs, les buissons, les plantes « parasites », les arbres, les plantes grasses, les aquatiques, les herbes… J’aime toutes les nuances de vert (et non pas de Grey).

Mais (comme beaucoup bis), je n’ai malheureusement pas la main verte (du tout). Pourtant, ma grand-mère a essayé de m’enseigner quelques bases dans l’entretien des végétaux… mais force est de constater que non, je ne suis pas foutu de garder une plante en vie très longtemps.

Surtout en intérieur : j’oublie de les arroser pendant 3 mois, et je me rattrape en les noyant généreusement, je les place à des endroits qui ne leur conviennent pas, parce que là, dans le couloir (dans le noir), c’est joli… Et bien sûr je ne prends pas le temps de couper les fleurs et feuilles mortes, encore moins de rempoter ou de leur fournir un peu d’engrais…

Bref, mes seuls petits succès concernent quelques arbres dans mon petit jardin et 2/3 tomates l’été venu… Comme pour mes plantes d’intérieur, la règle au jardin c’est « marche ou crève »… Autant vous dire que ceux qui résistent sont très très costauds…

Chaque printemps, j’installe dans la cuisine ciboulette, coriandre, persil, menthe, thym… et chaque printemps je les vois dépérir. Du coup, cette année, je me suis dis que tant pis, je ferai quelques mètres pour aller au jardin cueillir les herbes aromatiques, mais non de non, je leur laisserai une chance de respirer l’air frais et de prendre le soleil.

Il y a quelques jours, semaines, mois… J’ai ramassé sur le trottoir une boite en bois, compartimentée, visiblement pas toute jeune, et qui devait servir à ranger/classer du petit matériel de bricolage. Ni une ni deux, je l’ai embarquée et stockée en me disant que j’en ferai probablement quelque chose (j’entasse beaucoup de choses trouvées, chinées, données dont je suis censée un jour « faire quelque chose »).  Du coup, après quelques hésitations, j’ai décidé que ce serait finalement une petite jardinière pour les herbes aromatiques… Je vous montre ?

Pour commencer : la bête, que je laisse telle quelle (elle me plaît vraiment ainsi, avec ses petites étiquettes autocollantes, probablement les références des pièces qu’elle contenait) :

Il faut ensuite, évidemment, les végétaux… Je suis partie sur de la menthe, du persil et du thym sur pieds et des graines de basilic, coriandre et ciboulette, commandées chez Engrainetoi.

Je suis une quiche en jardinage, mais je sais cependant une chose : il ne faut pas que les racines baignent dans l’eau. A l’aide d’un marteau et d’un clou, c’est donc parti pour quelques trous au dos de la caisse (si, comme moi, vous tapez comme une brute, n’hésitez pas à vous servir d’une pince pour extraire le clou, vos doigts vous diront merci).

On tapisse ensuite le fond des casiers de petits cailloux (pour drainer), puis on rempli de terre.

Et on peut passer aux plantations : en graines ou sur pieds…

Il ne reste plus qu’à arroser (généreusement) et a avoir un peu de patience, le temps de voir nos petites plantes pointer le bout de leurs nez…

J’avais prévu de faire des petites étiquettes, parce que j’ai peur de confondre le basilic et la ciboulette je trouve ça joli… J’avais dans l’idée de reprendre le système d’adhésif lettré avec une étiqueteuse de marquage, mais après réflexion,  j’ai préféré conserver les adhésifs d’origine. J’ai donc tout simplement écrit le nom de chaque herbe aromatique sur des galets au feutre Posca (oui, c’est mal, mais je ne reviens jamais d’une escapade à la mer sans quelques galets ou coquillages au fond des poches).

Et voilà ma petite jardinière de récup…

J’espère que mes plantations tiendront le coup, en tout cas, je suis ravie de la seconde vie que vont vivre ces petits casiers.

Jardinière herbes aromatiques

Et vous, vous plantez ? Dans quoi ?

Publicités

4 réflexions sur “DIY : ma jardinière potagère récup.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s