Mais ou est donc Ornicar ?

ornicar

Par Sia

Vous vous demandez ce qu’un article si sérieux peut bien faire sur notre blog ! Et bien, chers tous sachez que notre blog est sérieux et qu’il se doit de trancher quand le sujet de l’orthographe est soulevé. Qui d’autre que les Récréations d’Ornicar peut le faire ?

En tant qu’expertes en récréations nous sommes par extension (très large) bien placées (très relativement) pour vous parler d’orthographe.

C’est donc pour cela que nous le faisons ici !

La réforme n’est pas nouvelle puisqu’elle est parue au Journal Officiel en 1990, ce qui est nouveau c’est son application. Les manuels scolaires pourront donc intégrer ces modifications à partir de la rentrée de septembre 2016.

Nous avons déniché quelques exemples que vous connaissez probablement déjà.

C’est ainsi que certains pleurent en découvrant que oignon s’écrira désormais sans « i » et que nénuphar préférera un « f ». Ce qu’ils oublient c’est que l’orthographe d’oignon ne servait qu’aux vantards friands de signaler, d’un air solennel aux enfants de 8 ans, qu’on ne prononçait pas wouanion un mot qui finalement nous disait tout le contraire ! Ce sont les mêmes qui s’insurgent de l’envolée du « ph » de nénuphar, nom qu’ils n’ont probablement lu que 2 ou 3 fois dans des contes pour enfants et certainement jamais écrit.

Ce qui remue le plus la toile c’est surtout l’accent circonflexe. Se crée le hashtag #JeSuisCirconflexe et c’est d’ailleurs, je crois, ce qui me gène le plus, en référence à #JesuisCharlie et #JesuisParis.

Au-delà de ces maladresses, il faut avouer que nous avons bien ri avec des illustrations de type :

Capture d’écran 2016-02-10 à 20.37.14Voir ce tweet

Capture d’écran 2016-02-10 à 20.46.39

En lisant ce tweet je me dis surtout qu’il manque un wech après  « je suis sûre ta soeur elle va bien »

Mais je crois que mon préféré reste le :

Capture d’écran 2016-02-10 à 21.01.52Qu’on retrouve

Restons calme, Bernard Pivot nous rassure, l’accent « est conservé sur les termes où sa suppression pouvait prêter à confusion, dans les mots où il apporte une distinction de sens utile (dû, jeûne, mûr, sûr…). L’accent circonflexe ne disparaît pas. » Ah bhen ouf alors !

Des traits d’union disparaissent et des accents s’invitent («extraterrestres»,  «portemonnaie», «événement») aux grands regrets de certains puristes qui ne le sont peut-être pas tant. Effectivement, bien que le français soit complexe, il a bien évolué.

Nous nous sommes d’ailleurs un peu amusées à aller chercher des mots qui ont disparu pour faire place à d’autres.

Ainsi le « bacul » était une fessée infligée comme peine aux filles de peu de vertu et le « prône-misère » était celui qui se plaignait toujours, d’après le site Topito. Concernant l’orthographe, le français médiéval mettait un « l » après les « u » (aultres pour autre), un « s » avant des « t » (notre pour notre) et piiiiire encore, il inversait les « u » et les « v » (vtilité de ce liure pour utilité de ce livre)… Bref, c’était le Bronx !

Alors gentes dames et damoiseaux, vous l’aurez compris, si nous sommes nostalgiques chez Ornicar, c’est de l’odeur des anciens cahiers, affiches et des bons points (que vous trouverez dans les coffrets « Back to School » de l‘eshop, soit dit en passant ;-)). Même si nous veillons à pratiquer les « lol », « MDR » et autres « tékon » avec parcimonie nous savons que nous ne pourrons pas éviter l’évolution de la langue et sommes d’ailleurs bien fiers de savoir que nos descendants diront que nous parlions le vieux français (ce qui nous vaut une belle marrade -mot qui n’existe certainement pas).

C’est d’ailleurs pour cela que si vous trouvez des fautes d’orthographe dans ce billet, sachez que ce ne sont pas des erreurs mais de l’avant-gardisme !

 

 

Publicités

2 réflexions sur “Mais ou est donc Ornicar ?

    • Et tu as bien raison, le jeune est largement conseillé par nombre de médecins !! Si le jeune empêche de vieillir ça a tout son sens, un jeune par semaine est un bon trend mais je crois que ça se vérifié surtout pour les femme n’est-ce pas, alors merci à mon Nhomme d’éviter d’y penser ! 😉 Bises, Sia

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s