Prendre de la bouteille

dames jeanne

Par Lila

A moins d’avoir vécu sur Mars depuis deux ans, de vous être exilé dans un monastère coupé du monde au fin fond des steppes de l’Asie Centrale, ou tout simplement d’avoir eu d’autres préoccupations moins futiles, vous n’avez pas pu échapper à l’une des tendances de ces derniers mois : la dame-jeanne. Vous savez, cette bonbonne de verre, plus ou moins ancienne, qui servait, il n’y a pas si longtemps, à conserver son vin ou a faire macérer sa gnole (et qui tiendrait son nom de la Reine Jeanne 1ère de Naples). Je dis plus ou moins ancienne car les grandes chaines de magasin de déco s’y mettent (c’est dire si ça cartonne), même si chez ORNICAR, on les préfère forcément vintage, avec leur histoire et leurs petites imperfections.

Dans la foulée des dames-jeannes sont apparus sur les étagères et consoles de nos salons d’autres formats plus petits et aux formes moins ventrues : les vielles bouteilles et les flacons anciens.

Souvent, ces jolis objets, aux reflets tantôt fumés, tantôt verts sont utilisés en guide de soliflore… Mais il existe plein de façon de les détourner. ORNICAR a sélectionné pour vous quelques belles ambiances pour s’inspirer.

On commence justement avec l’utilisation la plus fréquente, le vase (parce que même si on est suffisamment imaginative pour y penser nous-même, de jolies images, ça fait toujours plaisir) :

Vase

Source : ici / ici / ici

Toujours dans l’idée du végétal, on improvise un terrarium (ici il vous faudra un minimum de patience, je vous l’accorde) :

Terrarium

Source : ici / ici / ici

Pour un petit côté « collection à l’ancienne », on n’hésite pas à mélanger les formes ou les couleurs et surtout jouer l’accumulation, regardez ceci :

Plus

Source : ici /ici /ici

Autre tendance assez répandu, la bonbonne « lumineuse », une petite guirlande, 2/3 loupiotes et hop le tour est joué (il faut dire que le reflet de la lumière sur le verre est particulièrement intéressant) :

DJ-Lumière

Source ici / ici / ici

On fini avec de jolies idées, mais qui nécessitent cette fois de vous attaquer physiquement à la bête… Couper sa dame-jeanne en deux, chiche ? Le rendu version suspension ou cloche à fromage est plutôt sympa (mais il faut oser !).

luminárias de garrafas arquitrecos via spotluxSource : ici

Comme vous le voyez, il y a mille et une façon de détourner une dame-jeanne ou des flacons anciens, alors, n’hésitez pas à aller farfouiller dans le grenier de votre arrière grand-tante, vous y trouverez forcément des merveilles !

Et si malgré vos recherches vous ne dénichiez pas de spécimen a votre goût, n’hésitez pas à faire un tour ici où vous pourrez trouver cela :

Dame jeanneDame jeanne rondeDame jeanne vintage Grande dame jeanne

Publicités

4 réflexions sur “Prendre de la bouteille

  1. Merci pour ces belles idées, tu vois on se demandait ce que pouvais bien faire des gens avec des bouteilles de parfum vide au dernier VG et bien au delà d’une collection on a une partie de la réponse! Je suis assez fan des suspensions et des loupiottes dans les bouteilles ! Et je suis tres tres admirative des terrariums… il faut une patience de folie, non?

    J'aime

    • J’imagine, j’avoue qu’à la maison je me suis arrêtée à la version  »vase »… Mais oui, la mise en place doit être hyper fastidieuse et l’entretien aussi (arrosage, ramassage des pousses sèches…). Mais le rendu est chouette. Et c’est vrai que le reflet des loupiotes dans le verre, à la nuit tombée, c’est joli. Des bisous !!!

      J'aime

      • Bonjour Tuis,
        Sacrée question en effet…
        Je me suis posée un moment sur cette problématique car effectivement, à quoi servent de jolies inspirations si elles ne sont pas possibles à mettre en œuvre. J’ai donc déniché un article très intéressant qui explique comment couper un objet en verre, relativement facilement et sans lame. Visiblement, il faut utiliser le choc thermique :
        1/ entourer la dame-jeanne d’une ficelle solidement nouée et préalablement trempée dans de l’alcool (à l’endroit où l’on souhaite la découpe).
        2/ enflammer la ficelle.
        3/ tremper ensuite immédiatement la dame-jeanne dans une bassine d’eau très froide. En principe, le choc thermique crée une cassure nette (à poncer éventuellement). Toutes les infos sont ici : https://www.over-blog.com/Comment_couper_une_bouteille_en_verre_guide_pratique-1095204284-art147188.html

        Bon, j’avoue que je n’ai pas testé… alors si vous tentez l’expérience : on veut voir !!!
        A très bientôt.
        Lila.

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s